Comme le révèle une enquête de l’émission Impact Investigativ de la télévision suisse alémanique SRF du 15 novembre 2023, des jeunes nécessitant une prise en charge thérapeutique sont placés en prison. En cause, un manque de place en services psychiatriques et en foyer a conduit à cette situation. Et ce, bien que ces mineurs concernés n’aient jamais été condamnées pénalement. Dans une lettre ouverte, Pro Juventute, l’AFAJ et d’autres organisations appellent les politiques à ouvrir les yeux sur une réalité et à prendre des mesures immédiates pour revoir cette pratique.

En savoir plus

Pin It on Pinterest