État au 26.06.2020

  • Situation générale
  • Retour à la quasi-normalité et simplification des règles de protection
  • Plan de protection
  • Informations et contact

Situation générale

Compte tenu de la nouvelle diminution du nombre de cas de COVID-19, le Conseil fédéral a décidé le 19 juin 2020 de lever la situation extraordinaire (désormais situation spéciale, art. 6 de la loi sur les épidémies). Depuis le 22 juin 2020, les mesures de lutte contre le nouveau coronavirus ont donc été largement supprimées. Les règles de base pour toutes et tous et les indications concernant les concepts de protection ont également été considérablement simplifiées.

Informations de l’OFSP

Ordonnance du 19 juin 2020

Retour à la quasi-normalité et simplification des règles de protection

Les assouplissements supplémentaires à partir du 22 juin 2020 apportent de nouvelles possibilités significatives pour l’animation socioculturelle enfance et jeunesse, bien que certaines mesures de distance, d’hygiène et de traçabilité continuent à s’appliquer. L’AFAJ reste en contact avec l’OFSP afin de clarifier toutes les questions concernant les activités de l’ASC enfance et jeunesse.

Le plus important en un coup d’œil

Principes

  • Protection par la responsabilisation de la population.
  • Les prestataires/organisateurs évaluent les mesures de protection en fonction du contexte et prennent des décisions sous leur propre responsabilité dans le cadre des règles de base.
  • La traçabilité reste importante et à l’ordre du jour.
  • Les règles d’hygiène et de distance sont toujours en vigueur

Plus précisément

  • Événements : L’interdiction de se réunir dans les lieux publics a été levée et les manifestations réunissant jusqu’à 1000 personnes sont à nouveau autorisées (probablement à partir de septembre 2020, même les manifestations de plus grande envergure pourront avoir lieu).
  • Plans de protection : Tous les lieux ouverts au public, donc également les offres de l’ASC enfance et jeunesse, doivent avoir un plan de protection. Les autorités appliquent désormais les mêmes exigences à tous les plans ; il n’existe plus de plans de protection types ni de règles spécifiques pour certaines catégories d’entreprises, d’événements ou d’établissements d’enseignement.
  • Nouvelles règles de distance : 1,5 m entre les personnes. Plus de différenciation entre les groupes d’âge dans les offres de l’ASC enfance et jeunesse.
  • Chaque organisation décide, en fonction de l’occasion et de l’activité, si la distance peut être maintenue ou non et les mesures de protection à appliquer.
  • Si la distance et les mesures de protection (masques de protection, panneaux en plexiglas) ne peuvent être respectées, des listes des personnes présentes doivent être tenues et mises à disposition pour le traçage des contacts (14 jours, responsabilité des médecins cantonaux).
  • L’exploitation de kiosques/bar et la possibilité de cuisiner/manger en commun sont possibles dans le respect du concept de protection de Gastrosuisse.
  • Information : Toutes les personnes doivent être informées si la distance et les mesures de protection ne peuvent pas être appliquées. Cela signifie que si un cas positif se produit, toutes les personnes de contact doivent être mises en quarantaine. Elles doivent également être informées de la collecte des données de contact. La responsabilité incombe aux organisations.
  • Plus de recommandation pour le Home Office, la décision revient à l’employeur.
  • Les employé-e-s particulièrement vulnérables peuvent à nouveau travailler sur place, mais doivent être protégé-e-s par l’employeur. Le droit du travail s’applique.
  • Les activités associatives avec les membres, par exemple réunion dans les locaux de l’association, sont considérées comme des événements privés. Il n’est pas nécessaire de tenir une liste.

Règles d’hygiène et de distance à appliquer

  • Garder une distance de 1,5 m.
  • Se soigneusement les mains.
  • Tousser et éternuer dans le creux de votre bras.
  • Protéger les personnes particulièrement vulnérables.

Règles de l’OFSP

Plan de protection

L’AFAJ a adapté en conséquence son plan de protection cadre disponible ci-dessous.

Plan de protection de l’AFAJ (23.6.2020)

Veuillez noter :

  • Ce plan de protection cadre n’est qu’une recommandation, il n’est pas juridiquement contraignant.
  • Le contrôle de plausibilité effectué par les autorités susmentionnées n’équivaut pas à une approbation.
  • Le concept de protection cadre contient les exigences légales obligatoires du gouvernement fédéral ainsi que les recommandations de l’AFAJ spécifiquement pour l’animation socioculturelle enfance et jeunesse.
  • Toute autre exigence du canton est possible et doit être clarifiée par les institutions de l’animation socioculturelle enfance et jeunesse auprès des autorités compétentes.
  • Une mise à jour par l’AFAJ sur la base de nouvelles informations des autorités est possible à tout moment.
  • Pour la réouverture des offres et activités, un plan de protection propre à l’institution est nécessaire, qui peut être basé sur ce concept de protection cadre.

Autres aides et liens utiles

Pour vous soutenir dans l’élaboration de vos plans de protection nous vous proposons un modèle:

Télécharger le modèle (8.6.2020, note: ce modèle ne sera plus actualisé)

Pour les camps de vacances et colonies, nous avons élaboré des lignes directrices en collaboration avec le CSAJ:

Lignes directrices camps (juin 2020)

Ordre de priorité des mesures

https://doj.ch/fr/communication-sur-lordre-de-priorite-des-mesures-covid-19/

Plus d’informations à ce sujet dans l’Ordonnance 2 sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus

Informations concernant le droit du travail

Télécharger

Informations et contact

Campagne « Voici comment nous protéger »

Mesures, instructions et recommandations de la Confédération (OFSP)

Mesures et contacts dans tous les cantons

Contact du bureau de l’AFAJ : Mail

Photo: Ricardo Resende on Unsplash

Pin It on Pinterest