Les assouplissements en vue pour les jeunes et pour l’ASC enfance et jeunesse suggèrent un développement favorable mais cela ne suffit pas. C’est pourquoi nous demandons, avec des forces communes et en solidarité avec la CFEJ, la CDAS et l’IG Sport, de faire passer la limite d’âge du groupe bénéficiant de la réglementation spéciale à 25 ans (au lieu de 18 ans comme prévu). Une nouvelle lettre de l’AFAJ et du CSAJ a été envoyée hier au Conseil fédéral. Dans cette lettre, nous reprenons les arguments que nous avions déjà indiqué dans notre lettre du 5 février 2021 à l’attention de l’Office fédéral de la santé publique (en collaboration avec le CSAJ). Nous espérons que ces nombreuses voix des acteurs et actrices du domaine de la promotion de l’enfance et de la jeunesse seront prises en compte lorsque les mesures finales seront décidées demain.

Lettre AFAJ/CSAJ (22.02.2021)

Foto: Elevate on Unsplash

Pin It on Pinterest